Vous êtes ici : Accueil » Plantes » Le sèchage

Le sèchage

Publié le : vendredi 3 juillet 2015 à 18:53    


... L’ultime étape ou le résultat de notre travail ! Pour que nos plantes gardent leurs couleurs vives, leur force vive, leur parfum, le séchage doit se faire à basse température ( 25 à 30°c), avec une ventilation adéquate permettant leur déshumidification progressive ; c’est tout un art  !!! Dernière touche finale avec l’effeuillage ou l’émondage.

Avant de pouvoir stocker les plantes sèches, une petite beauté s’impose : Quelques tiges à enlever dans les menthes ! , Un peu de poussière dans le thym ! Quelques feuilles sans couleurs dans le basilic ! Des brisures trop fines dont les ânes se régaleront !

Ensuite vient le plaisir … Les mélanges de plantes et l’ensachage sont un réel moment de plaisir, où les odeurs et les couleurs se mélangent sous nos yeux … une intention, une énergie nouvelle que nous mettons en sachet pour votre plaisir.

L’art de la tisane !
Tout est dans l’art de se préparer une bonne tisane … .

Choisir la théière ?
La fonte tiendra votre précieux breuvage au chaud longtemps. Le verre vous offrira le plaisir d’observer les plantes s’épanouir et retrouver la vie et les couleurs qu’elles avaient avant le séchage, c’est ludique et les enfants adorent … Amusez-vous à reconnaître les plus communes : Une camomille, un bleuet, un souci !

L’eau
Une eau pure si possible ou filtrée ; Il existe dans le commerce des filtres simples et efficaces. Frémissante et non bouillante.

La quantité ?

Une bonne pincée pour un litre d’eau suffira si vous laissez infuser 10 bonnes minutes et toujours couvert afin d’éviter l’évaporation des précieuses huiles essentielles contenues dans les plantes. ( À boire chaud ou froid selon la saison ). Afin de retrouver toutes les saveurs des plantes, les tisanes ne se boivent pas brûlantes ! Une seconde infusion est possible et sera tout aussi délicieuse.

Les décoctions
Cela concerne les plantes racines, écorces ou graines. Plonger les plantes dans l’eau froide, couvrir et porter à ébullition quelques minutes, laisser refroidir. C’est prêt !

Les macérations
Sont à usage médicinal ; les plantes infusent une dizaine d’heures dans l’eau froide puis sont filtrées et portées à frémissement pour être consommées tout au long de la journée et par petites quantités.


Portfolio

  • Sèchage du bleuet
  • Pour le plaisir des yeux aussi !