Le jardin ou « le début d’une longue histoire avec la biodynamie … »

NathalieBienvenue en Périgord noir ! Cette région doit son nom au taux de boisement très élevé, à la présence du chêne vert, au feuillage dense, sombre et persistant. La végétation du Périgord Noir se répartit entre quatre milieux : la châtaigneraie, la charmaie, le coteau calcaire et le milieu humide avec les bords de rivières. La forêt périgourdine est principalement peuplée de feuillus ; le chêne, le châtaignier, le hêtre, le bouleau, le frêne, le robinier (ou faux acacia), le charme et l’aulne. Les résineux sont avant tout constitués de pins maritimes. Ces derniers côtoient aussi les pins sylvestres, les pins noirs d’Autriche, les sapins, épicéas et mélèzes. Les forêts sont riches en champignons et l’on y cueille aussi bien des cèpes que des girolles, morilles et autres champignons, ainsi que la fameuse truffe du Périgord.

 

papillonC’est ici que j’ai décidé de PLANTER ! Avec une formation pratique, et grâce à de précieux conseils et de merveilleuses semences de bleuet, camomille, soucis, sauges et les encouragements de tous !!! Quelques brouettes de compost de fumier d’ânes pour démarrer et le jardin de la ferme du Clédou prend vie.
Deux ans de conversion pour la certification biologique, la participation au collectif de Bergerac pour les préparations biodynamiques et les premières récoltes vendues nous permettent de faire connaissance avec notre nouveau métier.

 

Aujourd’hui, nous transformons et vendons nos plantes en sachets de tisanes et infusions.
Camomille romaine Cueillette de la camomille Camomille matricaire Séchage

 

Nathalie